S'informer : La biodiversité des jardins

Animaux, plantes et habitats font la richesse de votre jardin et participent à son équilibre et à son esthétisme. Cette rubrique vous permet de mieux connaître cette biodiversité et vous donnera des conseils pour l’accueillir dans votre jardin !

Les grillons

Des musiciens non pas en herbe… mais dans l’'herbe !

Les grillons envahissent nos jardins en été. Ils sont bien connus pour leur chant mélodieux et relaxant. Mais quelles sont donc leurs caractéristiques, leurs habitudes et leurs rôles dans le jardin ?

Des musiciens non pas en herbe… mais dans l’’herbe !

Biosphoto-S.Dhier-grillon
© J. Bricoux / Biosphoto
Protocole-ICE.JPG
© A. Harnéquaux / Noé

Cet été, observez-les chez vous !

Noé vous propose de réaliser un protocole simple tout en participant à un projet scientifique ! Entrez dans le monde fascinant de la nuit en participant à l’enquête Insectes et Ciel étoilé ! Découvrez le guide très pratique pour vous aider à reconnaître les insectes nocturnes et les étoiles.

Pourquoi s’intéresser aux grillons ?

Nos longues soirées d’été dans le jardin sont rythmées par le chant des grillons. Les fameux “cri-cri” permettent de nous évader et de nous relaxer et évoquent immanquablement les vacances. Mais le rôle des grillons ne se limite pas à un divertissement musical. En effet, les grillons jouent un rôle important de dégradation des débris végétaux ou animaux tombés au sol. Ils nettoient donc le sol et les plates-bandes. Ce sont de véritables « agents de surface » naturels !
De plus, les grillons servent de repas aux musaraignes qui sont très utiles aux jardiniers.

50

C’est la distance en mètre jusqu’à laquelle on peut entendre le chant du grillon. Ces petites bêtes ont la voix qui porte !

Qui sont-ils ?

Les grillons sont des insectesavec des grands yeux saillants, des antennes longues et filiformes, et de petites ailes qui ne leur permettent pas de voler.
Seuls les mâles chantent. Le chant est produit par le frottement des ailes l’une contre l’autre. En mai, de jour comme de nuit, le mâle commence par faire un « chant de cour » pour attirer une femelle. Une fois celle-ci trouvée, il chante juste avant de s’accoupler. La femelle pond jusqu’à 700 oeufs et les insère un à un dans le sol. Elle pond en juin et meurt juste après. Les jeunes sortent des œufs complètement formés et vaquent à leurs occupations jusqu’en automne, moment où ils creusent un terrier pour passer l’hiver. Ils vivent environ un an.

Deux espèces se rencontrent dans les jardins : le grillon champêtre (Gryllus campestris) et le grillon des bois(Nemobius sylvestris). Le premier creuse des terriers, de 20 à 30 cm de profondeur, dans les prairies ou les zones non entretenues (friches) qui sont exposées au soleil. Le second vit dans les litières de feuilles mortes ; on le remarque assez rarement car il est nocturne mais également du fait de sa couleur marron, de sa petite taille (1 cm) et de son chant discret.

Comment accueillir les grillons dans votre jardin ?

Pas besoin de redoubler d’efforts pour accueillir les grillons dans votre jardin, il suffit de laisser le jardin s’exprimer :

* Laissez pousser une friche ou une prairie avec des herbes hautes. Les grillons champêtres raffolent de ces endroits et il n’y a pas besoin d’entretien car une fauche par an suffit, à l’automne ou en hiver.
* Laissez les feuilles sous les arbustes pour faire un nid douillet au grillon des bois.

L’anecdote

Vu la puissance de leur chant, les grillons désensibilisent leur système auditif pour ne pas devenir sourd. Astucieux, non ?

Notes et références

Bibliographie

Guide des sauterelles, grillons et criquets d’Europe occidentale, H.Bellman et G.Luquet, Delachaux et Niestlé, 1995

Guide sonore des sauterelles, grillons et criquets, F.Legis-Bonnet, Delachaux et Niestlé, 1995 A la rencontre des Sauterelles,

Criquets et Grillons, cahier technique de la gazette des terriers n°102, Fédération des clubs CPN, 2002

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis