S'informer : Les Conseils de Noé

Ces fiches conseils expliquent l’intérêt des 10 gestes de la Charte des Jardins de Noé et comment les mettre en pratique.

Témoignage jardinier : Découvrez l’Aire de jeux pour sauvageonnes

Situé dans le Parc Naturel Régional du Pilat, le jardin de Brigitte Jeandet, l’Aire de jeux pour sauvageonnes, est un paradis pour la biodiversité. Faisant partie du réseau des Jardins de Noé depuis 2013, Brigitte y applique les gestes de la charte pour aménager son jardin écologiquement.

Sur 3000m2, le jardin accueille un potager en mandalas, une zone de prairie fleurie, des haies et arbres, des bassins naturels et de traitements par phytoépuration, une zone d’agrément avec des cerisiers ….  que de zones propices au développement de la vie.

© Brigitte Jeandet

Brigitte et son mari ont acquis leur terrain en 2002, un terrain aux conditions difficiles : pente, exposition plein sud, peu de terre, beaucoup de vent… Pas jardinière, Brigitte a connu au début beaucoup de déception, car peu de choses ont poussé. Mais c’est en apprenant de ses erreurs, en observant son jardin et la faune et flore qui s’y trouvent et en leur donnant une place que Brigitte a réussi à faire vivre son jardin.

“ Je suis devenue jardinière au fur et à mesure, par la pratique, l’observation et en me renseignant.”

© Brigitte Jeandet

Et c’est notamment en mettant en place une gestion écologique que Brigitte a observé de grands changements dans son jardin et notamment la pratique du paillage qui donna le plus de résultat.

“ Notre terrain est un terrain pauvre avec peu de terre où beaucoup de choses ne tiennent pas ou ne poussent pas. La mise en place du paillage a vraiment donné une grande impulsion dans le jardin. Nous utilisons du broyat produit sur place et du foin présent dans notre champ et cela nous permet de créer notre jardin sans apport extérieur »

Un jardin aujourd’hui impropre mais propre à la vie :

Depuis la mise en place de diverses pratiques et la création d’un bassin naturel en 2015, Brigitte observe une grande diversité de faune sur son terrain : libellule, triton, grenouille, couleuvre, hérisson, lucarne…

“C’est magique de rencontrer et d’observer toute cette nature, de tomber face à face avec une libellule ou une lucarne en vol. Pour moi, chaque endroit de mon jardin est différent, on y découvre et on y rencontre la nature.”

© Brigitte Jeandet

Certaines zones du jardin sont encore jeunes, car Brigitte l’aménage au fur et à mesure, mais toujours dans le but d’y attirer de d’y favoriser la faune et la flore locales. Pour elle, pas question d’y faire un jardin tout carré et tout tondu.

“ Pour moi, un jardin doit être impropre mais propice à la vie”

Un jardin qui s’ouvre au public :

Depuis 2014, Brigitte ouvre son jardin au public : la première fois dans le cadre de Bienvenue dans mon jardin naturel et il y a peu, pour la Fête de la Nature. Sceptique au début sur l’intérêt que pouvait y trouver des visiteurs, Brigitte est maintenant confortée dans ses choix et ouvre son jardin de temps en temps.

© Brigitte Jeandet

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis