S'informer : La biodiversité des jardins

Animaux, plantes et habitats font la richesse de votre jardin et participent à son équilibre et à son esthétisme. Cette rubrique vous permet de mieux connaître cette biodiversité et vous donnera des conseils pour l’accueillir dans votre jardin !

Témoignage de Jessica et Léopold des Amandiers, nouveaux ambassadeurs de Jardins de Noé.

Laissons la plume à Jessica et Léopold qui racontent si bien leur jardin et association …

« En quelques lettres les Amandiers c’est l’Accueil à la Maison d’Activités Nature et Détente, Initiation à l’Ecologie et Reconnexion à Soi.

Au-delà de ces mots, la symbolique de l’arbre nous plait beaucoup.

L’Amandier quant à lui est beaucoup cité dans les mythes et légendes grecs, il y figure souvent comme symbole de l’Amour. De nos jours, ce bel arbre fruitier est surtout le symbole de la renaissance car il annonce l’arrivée du printemps. En plus du réveil de la nature, les fleurs d’amandier symbolisent l’espérance d’une vie nouvelle, meilleure, plus heureuse.

C’est tout à fait la philosophie de notre lieu !

Les Amandiers est un éco-lieu pédagogique associatif ouvert en mars 2020. Vous y trouverez une maison normande des années 1850 entourée d’un jardin de 6200m2 où s’entremêlent un potager au naturel, une prairie pour les animaux, une zone arborée, une zone marécageuse et un cours d’eau.

 

Histoire de l’association :

Suite à nos expériences de vie et de travail, en France et à l’étranger, nous cherchions à créer ou rejoindre un éco lieu en Normandie, d’où nous sommes originaires, afin de participer à notre échelle au bien-être de la Planète et sensibiliser les citoyens aux alternatives possibles.

Lieu de vie et de partage, nous avons développé depuis le printemps dernier une partie hébergement en chambres d’hôte et gamping et une partie ateliers et accueil de stages, principalement tournés sur la parentalité positive/le maternage naturel, le féminin sacré, la reconnexion à la Nature et l’écologie.

Nous avons eu à cœur de recevoir en juin et juillet derniers de nombreux enfants et adolescents des quartiers de Dieppe qui ont pu vivre une expérience en pleine nature, à la journée ou en court séjour et participer à notre quotidien : soins des animaux, plantations, récolte des fruits et légumes, faire son pain, création d’un compost…

Au-delà de ces visites pédagogiques, nous organisons des chantiers participatifs en lien avec le potager ou avec l’amélioration du jardin : l’an dernier : toilettes sèches, bergerie, clôture.

Cette année nous aimerions partager nos moments de fabrication d’une cuisine extérieur, d’une yourte 100% matériaux de récupération, de cabanons etc..  Et bien sûr toujours l’activité au potager.

Côté stage les ateliers permaculture verront le jour cet été, côté loisirs les bains de forêt, fêtes de saisons, activité land’art, observation de la nature, visites thématiques et pédagogiques, initiations à l’écologie et au zéro déchet et toutes autres activités pour prendre soin de la planète, de l’humain, créer de l’abondance et la redistribuer feront leurs retours dès que la situation sanitaire le permettra.

Nous sommes heureux cette année de continuer sur cette voie en devenant ambassadeur aux Jardins de Noé, refuge LPO et refuge pour chauve-souris GMN.

 

Présentation du jardin :

La zone humide est laissée sauvage pour la biodiversité. Ce petit marais de presque 1000m2 se situe entre la rivière et notre potager.

Ici nous sommes adeptes de l’éco pâturage, parce que nous aimons les animaux mais aussi pour participer à la diminution de la pollution sonore et de l’impact environnemental : chèvres naines et moutons de Ouessant cohabitent joyeusement. Nous avons choisi ces deux races naines pour un soucis de hauteurs de clôtures. Et nous avons bien sur des poules qui ont aussi leur rôle à jouer. Ici les animaux sont libres d’aller où ils souhaitent. Nous n’utilisons des outils mécaniques qu’exceptionnellement.

Au milieu de tout ça, nous avons un potager naturel, entouré d’une clôture en bois de récupération. Tout se recycle ! Notre serre dôme est fabriquée avec des manches à balais et notre poulailler avec un ancien parquets.

Dans ce potager pas d’utilisation d’engrais ou d’insecticide, nous associons les plantes les unes aux autres pour que tout se développe naturellement. Nous avons des composteurs, récupérons les tontes et tailles de haie pour les broyer et recouvrir le sol. Nous avons même récupéré le crottin des juments venues une quinzaine de jour pour notre premier éco pâturage express, au moment de notre emménagement.

Autre point important, nous n’arrosons pas ! Passé le jour du semis où nous apportons de l’eau à la graine, nous la laissons ensuite se développer au rythme de la météo et non au rythme de l’humain. Un jardin autonome et résiliant est primordial.

Des hôtels et nichoirs sont disposés pour les insectes, oiseaux, hérissons, et très prochainement pour les chauves-souris.

Nous sommes heureux d’avoir déjà mis en place ces petites choses en si peu de temps. Nous avons encore à faire mais chaque petit geste compte. Et nous en sommes déjà récompensés : une faune et une flore importante, de nombreux légumes, le plaisir de s’y balader quotidiennement et de partager ce bonheur avec d’autres.

Jessica et Léopold

 

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis