S'informer : Actualités et évènements

Retrouvez toutes les actus des Jardins de Noé pour tout savoir sur la biodiversité des jardins au fil du temps et connaître les évènements à ne pas manquer.

Le Champ des Possibles

Une nouvelle aventure débute du côté de Rennes pour créer une forêt nourricière, lieux de toutes les cultures. Pour coordonner le travail, l’association La clé du champ vient de voir le jour

Depuis 2013, les habitants du  hameau de la Teillais (Saint-Jacques de la Lande – 35) tente de faire vivre la devise des colibris en faisant leur part pour la défense de la biodiversité et de la convivialité. Ils ont installé la 1er boite à lire associative de la Métropole rennaise, 6 bacs Incroyables comestibles et un rucher communautaire. Celui-ci a été distingué par le prix Harmony’culteurs, décerné par l’association Noé, il y a quelques années. Une nouvelle aventure débute du côté de Rennes pour créer une forêt nourricière, lieux de toutes les cultures. Pour coordonner le travail, l’association La clé du champ vient de voir le jour.

Le champ des possibles

L’aventure débute il y a deux ans par la mise en vente, par Madeleine et Marcel Desguerets, désormais co-présidents d’honneur de l’association, du dernier des 25 hectares qui ont exploité en tant qu’agriculteurs. « Pendant 30 ans ce champ a été une peupleraie. Je pouvais entendre le murmure des feuilles de mon jardin. En 2012, les arbres ont été abattus pour devenir papier. Cela m’a vraiment attristé», explique Agnès Gervaisot. « Sa mise en vente a été l’opportunité de réaliser mon envie de planter des arbres fruitiers. L’objectif était de transmettre une bulle d’oxygène tout en offrant aux passants un lieu de cueillette. L’accès à des produits sains est un enjeu sociétal important.»

La rencontre avec Romain Le Menn, puis avec Lucie Labbé, arrivant du sud avec sa petite fille, infléchit le projet vers une forêt nourricière. « Je suis fils d’agriculteur. Aider des jeunes à lancer une activité agricole était une évidence. Nous avons nourri le projet ensemble pour en faire quelque chose de bien plus grand que nos simples envies. Créer l’association permet d’ouvrir le champ des possibles. » Les bonnes volontés sont attendues pour aider à mettre en place la zone de compostage, installer une serre  ou simplement venir jardiner. Des collaborations artistiques sont déjà en cours. Elles devraient déboucher sur une exposition photo, l’accueil d’une pièce de théâtre professionnel mais aussi sur des cours de yoga et un festival du film vert.

Actuellement le champ d’un hectare ressemble à une immense page vierge sous le ciel gris d’automne. Quelques touffes d’adventices émergent des copeaux de bois recouvrant le sol. Dans quelques mois, l’association La clé du champ, le certifie, une mare, des arbres fruitiers, une forêt nourricière, des espaces de convivialité et pour enfants ainsi qu’un habitat léger y seront installés. Les premiers travaux commencent. Les synergies humaines se mettent en place. « Notre Care (Champ à rêves étoilés) sera un espace où l’on prendra soin de soi et de son environnement ce qui est le sens du verbe anglais care. Nous voulons l’ouvrir à la culture dans toute la polysémie du mot», explique Romain Le Menn, 25 ans, concepteur du Plan du CARE et paysan maraicher. Lucie Labbé, 25 ans et créatrice de cosmétiques bio à base de plantes médicinales, complète. « Nos valeurs sont l’ouverture, le partage, la coopération, le bien-être dans le respect de la Nature et des hommes. Il s’agit de faire vivre ce que nous portons en nous, d’allumer de petites lumières. Nous sommes en relation avec des associations locales pour installer des zones fleuries pour des ruches horizontales et les papillons mais aussi des lieux pour les chauves-souris et les oiseaux. »

 

Vous êtes du coin et souhaitez vous associer à cette belle initiative ? En apprendre plus et suivre l’avancée du projet ?

Toutes les infos :

Contact : lacleduchamp@gmail.com,

Site internet : www.lacleduchamp.wordpress.com,

et sur le site des Jardins de Noé : le Care35

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis