S'informer : La biodiversité des jardins

Animaux, plantes et habitats font la richesse de votre jardin et participent à son équilibre et à son esthétisme. Cette rubrique vous permet de mieux connaître cette biodiversité et vous donnera des conseils pour l’accueillir dans votre jardin !

Le martin-pêcheur

Le martin-pêcheur d’Europe, Alcedo atthis, est un petit oiseau – 16 cm d’envergure ! – familier des étangs, rivières et cours d’eau d’Europe et d’Asie centrale.

On le reconnait à son plumage bleu et rouge orangé qu’il accompagne d’un long bec pointu.

Martin-pêcheur à l’affut dans un saule. © Pierre Vernay / Biosphoto

Un habitant des milieux humides à observer en automne

Martin-pêcheur d’Europe, offrande nuptiale. © Olivier Gutfreund / Biosphoto

Amateurs des zones humides, il est majoritairement sédentaire dans les régions tempérées mais peut devenir migrateur si les conditions climatiques le nécessitent. Faisant partie de la famille des oiseaux cavernicoles, il creuse son terrier à coups de bec dans les berges légèrement érodées mais protégées. Les jeunes sortent du nid à l’arrivée de l’automne pour que les parents préparent une seconde nichée. Observez-les apprendre à pêcher sous la conduite du mâle et se transformer petit à petit pour arborer le même plumage coloré que les adultes. Mais soyez attentifs ! Ils peuvent voler avec des pointes allant jusqu’à 80 km/h.

Un bio-indicateur à accueillir autour de vous

S’il n’est pas regardant sur le type d’espace qu’il occupe – mare, étang, lac, rivière, ru, … – le martin-pêcheur tient à la qualité des eaux à leur concentration en poisson. Il cherche en effet de petits poissons adaptés à sa taille. Il a aussi besoin d’une eau claire dans laquelle il pourra guetter ses proies. Il est alors un très bon bio-indicateur de la qualité des eaux. Plus vous en

Martin-pêcheur en vol piqué. © Mario Cea Sanchez

verrez autour de vous, plus la qualité des zones humides sera élevée. Si les martin-pêcheurs ne sont pas rares, l’espèce est tout de même protégé en France, menacée par la destruction des milieux humides et de la pollution des rivières. Prenez donc soin des eaux autour de vous et n’hésitez pas, si vous en avez la possibilité, aménagez chez vous des mares ou étangs poissonneux et restez à l’affut d’un éclair bleu !

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis