S'informer : Actualités et évènements

Retrouvez toutes les actus des Jardins de Noé pour tout savoir sur la biodiversité des jardins au fil du temps et connaître les évènements à ne pas manquer.

Trop de conservation tue nos fruits !

Vous êtes-vous déjà demandé comment il était possible d’avoir toute l’année dans nos étalages de belles pommes françaises, brillantes, rondes et croquantes comme au premier jour, alors que la récolte se fait au début de l’automne ? C’est vrai, quand on y réfléchit un peu, on pense aux pommes de notre jardin dont la peau se flétrit une semaine après l’avoir cueilli…

La pomme est en effet le fruit préféré des Français, loin devant la banane et l’orange (un ménage français en consomme environ 20 kg par an), les industriels font tout pour nous en procurer toute l’année et en quantité. Mais comment peuvent-elles conserver cet aspect impeccable même plusieurs mois après leur récolte?

C’est principalement dû à l’utilisation du conservateur Smartfresh. Cet antiparasitaire contient un régulateur végétal de synthèse appelé méthylcyclopropène qui empêche la production de l’éthylène produit naturellement par le fruit. L’éthylène est un hydrocarbure à l’origine du mûrissement du fruit et donc par conséquent de son pourrissement. Bloquer sa production permet à la pomme d’être conservée durant un an en moyenne tout en gardant son aspect visuel de jeune et belle pomme.

Seulement il y a un hic et même deux.

Le  méthylcyclopropène de formule C4H6 est un régulateur végétal de synthèse sur lequel on trouve peu d’informations. Le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) a classé cette substance active dans la catégorie 3 des « agents inclassables quant à leur cancérogénicité », et aucune donnée avérée n’est disponible concernant les perturbations endocriniennes que pourrait engendrer le  méthylcyclopropène.

De plus, d’après le docteur Stephen Morris qui a mené une des rares études sur le Smartfresh, après un mois de conservation « smart » la pomme perd 25% de sa valeur nutritive et 100% après un an.  En effet son aspect reste le même grâce à la suppression de l’éthylène, mais le processus de dégradation n’est pas totalement stoppé et la diminution considérable des nutriments contenus dans le fruit en est la preuve. Ces nutriments de type vitamines A, C, polyphénols et antioxydants chutent  considérablement au fil du temps et à terme, ils disparaîtront complètement de la pomme, qui deviendra alors un fruit « vide ». Rien de dangereux en soit, mais voulons-nous vraiment des fruits comme ceux-là ?

Voilà donc une raison de consommer des fruits de saisons qui sont remplis de nutriments essentiels pour notre organisme !

L’association Noé se mobilise en proposant des alternatives à l’utilisation de produits phyto-sanitaires comme le smartfresh. C’est pourquoi, Noé est partenaire de la semaine pour les alternatives aux pesticides qui aura lieu dans toute la France du 20 au 30 Mars 2017. Cette semaine est dédiée à mettre en avant des solutions durables pour une agriculture durable.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis