S'informer : La biodiversité des jardins

Animaux, plantes et habitats font la richesse de votre jardin et participent à son équilibre et à son esthétisme. Cette rubrique vous permet de mieux connaître cette biodiversité et vous donnera des conseils pour l’accueillir dans votre jardin !

La Lavande

Bourdon terrestre pollinisateur sur fleur de Lavande. © Stéphane Vitzthum / Biosphoto

Lavandula angustifolia est le nom scientifique que donne à la lavande le botaniste Karl von Linné en 1768. Elle était auparavant largement connue et utilisée sous le nom d’aspic.

On la reconnait à son feuillage persistant allant du gris au vert et à ses fleurs violettes très parfumées.

A l’état sauvage, on la retrouve surtout sur le pourtour méditerranéen, et en Provence en particulier. Elle peut être cultivée sur un territoire plus large tant que les sols sont calcaires et drainés et à des emplacements particulièrement ensoleillés. Elle s’adapte particulièrement bien aux contextes secs et arides grâces à ses racines, nombreuses et profondes qui partent à la recherche de l’eau en été. Toutes ces caractéristiques en font une plante d’avenir dans un contexte de réchauffement climatique. Elle s’adaptera aussi très bien aux contextes et sols urbains.

Elle pourra ainsi participer à la restauration écologique des milieux urbains ! En effet, la lavande est très nectarifaire, ce qui est plus qu’intéressant pour les pollinisateurs et attire aussi pendant l’été une foule de papillons de jour et de nuit.

Graminées dans un champs de lavandes en Provence. © Muriel Hazan / Biosphoto

Au jardin, elle est très utile associée aux arbres fruitiers dont elle va aider à la pollinisation en attirant les auxiliaires.

Sa forte odeur sera aussi votre alliée pour lutter contre les parasites, notamment les pucerons et les mouches blanches.

Du côté esthétique et paysagiste, la lavande s’associe particulièrement bien aux graminées. Elle sera alors très intéressante pour border une prairie fleurie où elle fera une jolie transition avec un gazon ou un massif plus jardiné. Elle habillera aussi très bien des pieds de murs, espaces où des espèces plus sensibles à la chaleur et au soleil se plairont moins.

La lavande nécessitera peu d’entretien si elle est plantée dans un sol léger et bien drainé, une terre caillouteuse ou sablonneuse.

Elle aura cependant tendance à s’étaler en vieillissant. Pour conserver un port plus compact et touffu taillez, à la fin de l’hiver, le feuillage en conservant quelques feuilles et en supprimant les pousses de l’année précédente.

Champs de lavandin en fleurs, plateau de Valensole, Provence, France. © Juan-Carlos Muñuos / Biosphoto

Sources :

https://www.aujardin.info/plantes/lavande.php

 

 

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis