S'informer : La biodiversité des jardins

Animaux, plantes et habitats font la richesse de votre jardin et participent à son équilibre et à son esthétisme. Cette rubrique vous permet de mieux connaître cette biodiversité et vous donnera des conseils pour l’accueillir dans votre jardin !

Le merle noir

Le ténor du jardin !

Le Merle noir (Turdus merula), très commun sous nos régions, est plein de vivacité. Il fréquente souvent la pelouse à l’affût des vers de terre et des insectes ! Robuste et doué d’une très grande faculté d’adaptation, cet oiseau dont la population reste nombreuse, notamment en milieu urbain, et nous ravit de son chant mélodieux !

Le ténor du jardin !

© P. Glaume / Biosphoto
Bios_2001388Patrick Glaume Titre - Merle noir mâle dans l'herbe - France.jpg
© P. Glaume / Biosphoto

Pourquoi s’intéresser au Merle noir ?

Le Merle noir se nourrit de vers de terre et larves d’insectes mais aussi de fruits, de graines et de baies. Il est aussi le prédateur des escargots, un vrai allié du potager donc ! La pelouse est sa zone de chasse privilégiée, où on peut l’y observer se régaler et sautiller. Vivant essentiellement dans un environnement « domestique », il peut s’alimenter toute l’année en adaptant son régime aux conditions environnementales et climatiques. Il apprécie aussi fruits mûrs ou pourris, raisins secs, fromage, graisse, miettes diverses en hiver.

Qui est-il ?

Avec son plumage noir et son bec jaune orangé, comme le cercle fin autour de ses yeux, le mâle se reconnaît aisément. En période de reproduction, cette coloration orangée devient très vive. Son envergure est en moyenne de 35 cm. La femelle et le jeune sont bruns. Le Merle noir émet des cris d’alerte très discordants mais possède un chant d’une réelle virtuosité. Sa mélodie se fait notamment entendre au début du printemps dès les premières lueurs du jour lorsque le mâle perché en hauteur et séparé du groupe cherche à délimiter son territoire. Il s’observe aussi bien en ville qu’à la campagne ou en forêt.

Bios_1065309John Cancalosi Titre - Merle noir femelle au nid avec sa couvée Royaume-Uni.jpg
© J. Cancalosi / Biosphoto

Le couple prépare son nid à base de brindilles, d’herbes sèches, de mousses, de feuilles et de boue dans une haie, un buisson ou dans du lierre contre le mur. Une fois pondus, les œufs, entre trois et cinq et d’un bleu verdâtre et moucheté de brun, sont couvés pendant deux semaines. Le mâle remplace la femelle lorsqu’elle a besoin de s’alimenter. Jusqu’à 5 nichées sont possible dans la même année. En dehors de la période de reproduction, de mars à juillet, le Merle noir a un comportement grégaire.

Bios_2027075 Philippe Giraud Titre - Merle dans un jardin urbain.jpg
© P. Giraud / Biosphoto

Comment favoriser le merle dans votre jardin ?

* Plantez des buissons épais qui lui fourniront baies et chenilles ou du lierre contre un mur pour qu’il ait un abri où confectionner son nid.
* Conservez certaines zones de pelouses basses dans votre jardin, sa zone de chasse privilégiée !
* N’utilisez pas de pesticides.
* Installez un nichoir pour le Merle noir.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis