S'informer : Les Conseils de Noé

Ces fiches conseils expliquent l’intérêt des 10 gestes de la Charte des Jardins de Noé et comment les mettre en pratique.

Végétaliser la ville, c’est permis !

Depuis le 30 juin 2015, le permis de végétaliser est un nouveau dispositif qui permet à chacun de devenir acteur de la végétalisation des rues. Cette action lançée pour la premiére fois à Paris et maintenant possible à Reims, Le Havre, Grenoble, Marseille, Bordeaux et d’autre villes de France. L’obtention de ce permis est possible pour des projets concernant l’aménagement de la voirie et non des espaces verts publics. Pourquoi ne pas demander son Permis auprès de la Mairie de votre ville ?

(Source : Ron Giling / Lineair Fotoarchief / Biosphoto)

Toute personne physique ou moral qui souhaite entretenir un coin de sa ville peut demander son permis de végétaliser. Néanmoins à Strasbourg, la demande doit obligatoirement être faite par une association dont les statuts ont été enregistrés au tribunal d’instance de la ville.

Plusieurs espaces peuvent être ainsi aménagés et fleuris librement (Pieds d’arbres, jardinières mobiles, murs ou clôtures, potelets, autres…).

Le permis est délivré pour une durée de 3 ans et renouvelable à Paris, 3 ans tacitement reconduits jusqu’à 12 ans à Marseille, 1 an tacitement reconduit jusqu’à 5 ans à Strasbourg.

Que peut-planter ?

On préférera planter des plantes rustiques et/ou vivaces, résistantes qui s’adaptent au climat. Pour le coté pratique elles doivent être faciles d’entretien car le jardinier volontaire s’engage à en prendre soin. Et pour le côté sécurité, elles doivent être de préférence de petit développement pour ne pas gêner la signalisation des rues ou encore la visibilité de la chaussée. Les citoyens sont également invités à ne pas utiliser de pesticides, d’engrais chimiques et d’outils mécaniques bruyant dans une optique de préservation de la biodiversité.

« Ce permis de végétaliser contribue aussi à créer du lien social » explique Pénéloppe Komitès, adjointe à la Mairie de Paris, chargée des Espaces verts, de la Nature, de la Biodiversité et des Affaires funéraires.

Enfin pour les jardiniers parisiens, les conseillers de la Maison du jardinage délivrent gratuitement des conseils aux aspirants jardiniers.

Les jardiniers amateurs peuvent ainsi exprimer leur créativité et prendre plaisir à participer à la transformation de leur rue. Les aléas de la rue au fil des saisons (hiver, maladresse, pollution, malheureusement incivilités parfois, etc) donnent à cette pratique le goût de l’échange et même du challenge !

(Source : Gary K.Smith / FLPA – Frank Lane Picture Agency / Biosphoto)

Comment demander son permis de végétaliser ?

  • Déposez votre demande via un formulaire disponible soit sur le site Internet des mairies, soit en se rendant dans sa mairie de quartier.
  • Une étude de faisabilité se fait à la réception de votre demande. Ensuite vous recevrez votre autorisation.
  • Vous signez la charte de végétalisation de la ville qui vous engage à respecter les termes du permis.

 

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis