S'informer : Les Conseils de Noé

Ces fiches conseils expliquent l’intérêt des 10 gestes de la Charte des Jardins de Noé et comment les mettre en pratique.

Utiliser les plantes couvrantes

Un tapis végétal

Un sol nu ce n’est pas joli et pas naturel. Alors pourquoi ne pas combler ces espaces dénudés par des plantes couvrantes ? Ces plantes sont basses, résistantes, peu exigeantes en entretien et s’adaptent à tous les recoins de votre jardin. Outre ces aspects esthétiques, découvrez ici leurs rôles au jardin.

Un tapis végétal

Uti plan couv
© M. Alexander / Biosphoto

Limiter l’évaporation du sol : c’est économiser l’eau

En recouvrant le sol, les plantes tapissantes représentent une barrière physique empêchant l’évaporation de l’eau du sol. Cette eau reste donc disponible pour les plantes et assure une réserve ce qui évite les arrosages répétitifs.

Astuce !

Paillez entre les plantes tapissantes le temps qu’elles couvrent le sol.

Limiter les plantes spontanées dites « mauvaises herbes »

Avec des plantes couvrantes peu de chance de voir apparaître des « mauvaises herbes ». En effet, du fait de leur étalement, les plantes couvrantes colonisent le milieu et dominent donc les herbes non désirées. Toutefois, comme pour le paillage, elles sont peu efficaces pour empêcher la croissance des indésirables à racines vivaces (liseron, chardon, etc.).

Nourrir et abriter la faune

Les plantes couvre-sols peuvent être attractives lorsqu’elles sontriches en pollen et nectar. Par  exemple, la consoude ibérique fleurit dès la fin de février et attire les bourdons. De plus, la densité et l’étalement du feuillage et des racines permettent d’abriter de nombreux animaux en hiver.

Exemples de plantes tapissantes propices à la biodiversité

Il existe de nombreuses plantes couvrantes qui sont parfaites entre les plantes vivaces hautes, les rosiers, les arbustes, au bord des haies, en rocaille, etc.

Voici une liste non exhaustive de plantes couvrantes adaptées :

  • Capucine (Tropaeolum sp.)
  • Fraisier des bois (Fragaria vesca)
  • Campanule de murs (Campanula muralis)
  • Corbeille d’argent (Iberis sp.)
  • Menthes (Mentha sp.)
  • Muguet (Convalaria majalis)
  • Orpins (Sedum sp.)
  • Bruyères (Erica sp. , Calluna sp.)
  • Lierre (Hedera helix)
  • Grande pervenche (Vinca major)
  • Viorne boule de neige naine (Viburnum opulus var. Nana)
  • Potentille (Potentilla fruticosa)
  • Chèvrefeuille (Lonicera sp.)
  • Thyms (Thymus vulgaris, citriodorus, serpillium…)

Attention, il est important de choisir ces plantes en fonction de l’exposition (au soleil ou à l’ombre) et de l’humidité du sol.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis