S'informer : Les Conseils de Noé

Ces fiches conseils expliquent l’intérêt des 10 gestes de la Charte des Jardins de Noé et comment les mettre en pratique.

Fabriquer un goutte-à-goutte

À chacun ses besoins !

Il existe toute une gamme de systèmes d’arrosage automatique, par goutte-à-goutte, par tuyau suintant, avec minuterie, etc. Ces systèmes permettent de gérer plus facilement l’arrosage et de limiter sa consommation d’eau. Ce type de système peut être envisagé pour certaines parties du jardin en particulier (massifs floraux, potager).

À chacun ses besoins !

Fab gou gou
© P. Giraud / Biosphoto

Des économies d’eau

L’arrosage au goutte-à-goutte ou par tuyaux micro-poreux permet de cibler et de doser précisément les apports en eau nécessaires. Ce système évite donc le ruissellement, l’évaporation et le gaspillage.
On peut aller plus loin, en utilisant des systèmes d’arrosage « bioclimatique », dont le volume en goutte-à-goutte varie en fonction de la pluie.

Astuce !

Construisez votre système d’irrigation en boucle pour obtenir une pression uniforme sur l’ensemble du système. Pour cela, partez d’un côté du jardin et revenez de l’autre en le fixant à la base à un té de dérivation. Si l’installation n’est pas en boucle, n’oubliez pas de mettre un bouchon à l’extrémité pour stopper l’eau !

Des plantes saines

Avec un système de goutte-à-goutte, le feuillage n’est plus arrosé ce qui diminue le risque de maladie tels que l’oïdium et le mildiou et les fleurs ne sont plus abîmées.

Un arrosage facilité

Avec un tel système, finie la corvée d’arrosage le soir. On branche le tuyau, on ouvre le robinet et le tour est joué ! Cependant, il faut veiller à empêcher l’obstruction du tuyau, ce qui diminuerait l’efficacité du système.
En cas d’absence, vous n’aurez plus de remords à laisser votre jardin. En effet, vous pouvez mettre en place un programmateur sur le système et déclencher l’arrosage quand vous le souhaitez (de préférence la nuit).

10

C’est la distance en centimètre qu’il faut entre les plantes et le tuyau, inutile de le positionner contre les plantes, en effet la zone de saturation en eau à proximité du goutte-à-goutte n’est pas bonne pour la plante !

Installer un arrosage au goutte-à-goutte : un système simple

L’installation et le fonctionnement sont simples. Les goutteurs fonctionnent à basse pression. Un réducteur de pression doit donc être branché au départ des tuyaux sur un robinet de jardin ordinaire. Deux types de tuyaux existent :

  • tuyaux de 15-20 mm de diamètre à percer avec un poinçon pour installer des goutteurs (pour arroser un jardin, une haie ou un potager)
  • tuyaux de 4-6 mm de diamètre pour installer des goutteurs à l’extrémité (pour arroser directement le pied des plantes)
  • Sans goutteurs, il est également possible de créer un goutte-à-goutte. Branchez simplement les tuyaux ci-dessous à un robinet par l’intermédiaire d’un tuyau d’arrosage ordinaire sans avoir besoin de réducteur de pression :

    • tuyaux perforé sans goutteurs
    • tuyaux poreux qui laisse passer doucement l’eau (tuyau en caoutchouc recyclé qui est percé de trous minuscule invisibles à l’œil nu)

    Les tuyaux peuvent être fixés au sol par des piquets et recouverts de paillis végétal ou enterrés à 10 cm de profondeur. Ces systèmes sont très souples et évolutifs. A tout moment, il est possible de rajouter un tuyau, des goutteurs, etc.

     

    Quelques conseils
    • L’hiver, rentrez le réducteur de pression car il contient de l’eau et risque donc de geler.
    • Placez un filtre en début de réseau car les orifices fins des gouteurs peuvent se boucher à cause du calcaire ou de particules présentes dans l’eau, particulièrement si le raccordement provient d’une cuve de récupération d’eau de pluie
    • Alterner avec d’autres systèmes d’arrosage (arrosage ponctuel en début ou en fin de journée par exemple) afin de permettre le développement racinaire de vos plantes en profondeur.
Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis