S'informer : La biodiversité des jardins

Animaux, plantes et habitats font la richesse de votre jardin et participent à son équilibre et à son esthétisme. Cette rubrique vous permet de mieux connaître cette biodiversité et vous donnera des conseils pour l’accueillir dans votre jardin !

Les libellules et les demoiselles

Couleur et diversité au jardin

Lorsqu’on évoque les libellules ou les demoiselles, on songe immédiatement à leur spectaculaire ballet amoureux. Si les libellules sont appréciées pour les couleurs qu’elles apportent, elles constituent aussi un élément important de la diversité au jardin…

Couleur et diversité au jardin

Biosphoto-F.Cardinaux-libellule
© J. Boisard / Biosphoto

Pourquoi s’intéresser aux libellules et demoiselles ?

Certaines espèces de libellules et de demoiselles sont rares ou menacées. La majorité des espèces est liée à des milieux très particuliers, comme les tourbières, les rivières à truites ou encore les lacs de montagne. La diminution ou la pollution de ces habitats entraîne ainsi leur disparition. Il faut donc préserver ces belles et précieuses libellules et demoiselles en respectant leurs milieux.

Par ailleurs, ce sont des insectes prédateurs, qui se nourrissent d’autres insectes, tels que les mouches, les moustiques, les papillons…. Les larves sont carnivores et s’alimentent de têtards de grenouilles ou de tritons.
Les libellules et les demoiselles passent de longues heures à chasser des proies qu’elles capturent et consomment en vol. Elles participent à la vie qui se développe autour d’un plan d’eau et à la régulation des espèces. En effet, elles s’adaptent à la nourriture disponible dans leur milieu et chassent de préférence les insectes abondants. Elles contribuent ainsi à l’équilibre et à la bonne santé du jardin. 
Les libellules et les demoiselles font quant à elles, le régal des oiseaux comme le gobe-mouche gris, le guêpier d’Europe ou encore le faucon hobereau qui sont leurs principaux prédateurs naturels. Plusieurs araignées comme les épeires les capturent aussi dans leur toile.

Enfin, les libellules et les demoiselles sont pour le jardinier un bon indicateur de diversité. La présence de plusieurs espèces de libellules est le signe d’un jardin riche et diversifié. À l’inverse, un lieu pollué n’accueillera que peu de libellules et de demoiselles.

Astuce !

Les libellules et les demoiselles s’observent surtout lors de journées chaudes et ensoleillées. Par beau temps, il est possible de les regarder à l’aide de jumelles pour profiter du spectacle qu’elles offrent.

Qui sont-elles ?

Les libellules et demoiselles, sont des insectes qui font partis de l’ordre des odonates (en raison de leurs puissantes mandibules dentées). Leurs grands yeux à facettes multiplesleurs couleurs chatoyantes et variéesleur vol spectaculaire et leur mode de reproduction particulier permettent de les identifier facilement des autres insectes.
Il existe environ 90 espèces en France, que l’on classe en deux catégories :

  • Les demoiselles, ou zygoptères, ou agrions, sont de petite taille. Leurs yeux sont séparés et leurs ailes jointes lorsqu’elles sont posées.
  • Les libellules, ou anisoptères, sont de taille supérieure. Leurs yeux se touchent et leurs quatre ailes sont étalées quand elles sont posées.

Les libellules et les demoisellesvivent à proximité des milieux humides (mares, étangs, lacs, fleuves, rivières, ruisseaux, fossés, etc.) qui sont nécessaires à leur reproduction et possèdent une grande aptitude au vol (stationnaire, arrière, vertical, etc.). Selon les espèces, on peut les apercevoir d’avril à octobre.
L’accouplement, qui présente la forme bien connue d’un cœur, dure environ une heure. La ponte se fait sous l’eau. La larve se développe et mue plusieurs fois, passant ainsi 3 ans, soit la majeure partie de son existence, sous la surface.  Elles émergent ensuite dans leur forme adulte, qui vit de dix jours à deux mois selon les espèces.

Comment accueillir les libellules et les demoiselles?

  • Installez un point d’eau car c’est un élément nécessaire pour les accueillir au jardin. Un bassin ou une mare constituent un terrain de chasse pour les libellules et leur permettent aussi de se reproduire si les conditions s’y prêtent.
  • Favorisez des plantes aquatiques variées.
  • Faites attention aux espèces introduites dans le bassin : les poissons d’ornements consomment les larves, ils sont donc à éviter ; au contraire la présence de batraciens est positive, car les têtards sont appréciés des larves de libellules et de demoiselles.
  • Évitez d’utiliser des insecticides à proximité des points d’eau ainsi que tout produit de traitement chimique dans les bassins.
 Notes et références

Bibliographie

Guide des libellules d’Europe et d’Afrique du Nord, J. d’Aguilar, J.L. Dommanget, R. Préchac, Delachaux et Niestlé, 1998.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis