S'informer : Les Conseils de Noé

Ces fiches conseils expliquent l’intérêt des 10 gestes de la Charte des Jardins de Noé et comment les mettre en pratique.

Pourquoi aménager son jardin pour la biodiversité ?

Devenons acteurs de la biodiversité de demain !

Aménager son jardin pour la biodiversité, c’est à la fois faire un geste pour la planète et retrouver dans son jardin un équilibre naturel. Découvrez pourquoi il faut agir dès maintenant.

Devenons acteurs de la biodiversité de demain !

jardin_biodiversité
© D. Bringard / Biosphoto

Protéger la biodiversité : une nécessité culturelle, éthique…et vitale pour notre espèce

La grande diversité des plantes et des animaux est un élément clef de la culture dans toutes les sociétés : il suffit, en France, de penser au Roman de Renart ou aux Fables de La Fontaine. La biodiversité est ainsi un patrimoine à la fois naturel et culturel, qu’il est de notre responsabilité de transmettre aux générations futures. Qui aurait l’idée, de nos jours, de raser la cathédrale de Chartres ? C’est pourtant quelque chose de comparable qui arrive de nos jours, lorsque disparaissent des espèces uniques, résultats de millions d’années d’évolution…

Protéger la biodiversité c’est aussi protéger notre avenir. Le bon fonctionnement de notre planète (cycles du carbone, de l’eau, de l’oxygène…) est lié à la santé des écosystèmes. Une espèce qui disparaît, c’est un des maillons d’une chaîne qui est brisé, remettant en question la survie d’autres espèces… Entre les plantes et les papillons, le lien est évidemment très serré : des plantes se reproduisent grâce à l’intervention de papillons, qui assurent la pollinisation, et les chenilles ne peuvent grandir que sur certaines espèces de plantes. La disparition d’un papillon peut donc avoir des répercussions sur la survie d’une plante, et vice-versa.

De nombreuses menaces sur la biodiversité dans notre pays

Lorsque l’on pense à l’érosion de la biodiversité, on pense souvent aux forêts amazoniennes ou à la grande faune africaine. Mais l’érosion de la biodiversité est aussi à notre porte. Une récente étude a ainsi montré qu’en Grande-Bretagne, les populations de papillons ont diminué de 71 % en 20 ans. De nombreuses espèces, autrefois communes, sont à présent menacées jusque dans nos jardins.

La biodiversité dans le jardin

17 millions de français possèdent un jardin, ce qui représente plus d’un million d’hectares : la surface des jardins dans notre pays est ainsi 4 fois plus étendue que celle des réserves naturelles ! Or, contrairement à ce que l’on imagine bien souvent, les jardins peuvent être de véritables refuges de biodiversité, notamment dans les régions où l’environnement a été transformé par l’urbanisation ou la standardisation des pratiques agricoles. Chacun peut rendre son jardin plus accueillant pour la biodiversité – plantes, insectes, oiseaux ou petits mammifères – grâce à quelques gestes simples ou quelques petits aménagements. Outre l’importance pour l’environnement, cette nouvelle manière de penser son jardin permet de le rendre plus vivant et d’admirer chaque jour l’incroyable variété de la nature.

15 milliards !

C’est la contribution annuelle en dollars des abeilles à l’économie américaine, grâce à la pollinisation. On ne parle ici que des abeilles mais chaque espèce joue un rôle similaire…

Un jardin plus équilibré

Accueillir la biodiversité dans son jardin peut aussi permettre de limiter son travail et l’emploi de pesticides. En effet, plus un jardin accueille de diversité, plus il ressemble à un écosystème naturel et plus il a de capacité à se défendre contre les aléas climatiques et les ravageurs. En accueillant les insectes, on améliore ainsi la pollinisation au potager et au verger, et l’on bénéficie naturellement de prédateurs naturels contre les ravageurs, pucerons et cochenilles par exemple… La biodiversité joint l’utile à l’agréable !

L’anecdote

Paradoxalement, on connaît mieux le nombre d’étoiles qui scintillent dans notre galaxie que celui des espèces vivantes qui nous entourent comme dans notre jardin. Pourtant, nous dépendons tous de la biodiversité au  quotidien !

Notes et références

Bibliographie

Coccinelles primevères mésanges…la nature au service du jardin, Denis Pépin et Georges Chauvin, Terre Vivante, 2008

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis