S'informer : Les Conseils de Noé

Ces fiches conseils expliquent l’intérêt des 10 gestes de la Charte des Jardins de Noé et comment les mettre en pratique.

Les plantes toxiques au jardin

Apprendre à les connaitre pour mieux prévenir du danger

La familiarité de ces plantes peut nous faire parfois oublier leur danger potentiel pour nous et nos animaux de compagnie.

Apprendre à les connaitre pour mieux prévenir du danger

digitale2
© L.Dalton-Biosphoto

Voici des informations sur quelques plantes toxiques de nos jardins.

jkjkjkj
© D.Bringard-Biosphoto

L’Aconit

L’Aconit (Aconitum sp) ne tient pas son nom explicite de « Casque du diable » par hasard :

La mojorité de son poison se trouve dans ses feuilles et ses racines dont l’ingestion est très rapidement mortelle pour l’Homme.

digitale
© F.Chanson-Biosphoto

La Digitale

La Digitale (Digitalis purpurea L.) contient des toxiques agissant sur l’activité du coeur. L’ensemble de la plante est dangereux à la consommation, et son contact également ; il faut donc éviter de la toucher.

 

jkjkjjk
© F.Didillon-Biosphoto

Le Fusain

Le Fusain (Euonymus fortunei), apprécié des dessinateurs, est également connu depuis longtemps pour sa toxicité chez l’Homme et les herbivores, pouvant être mortelle.

glycine
© J-Y.Grospas-Biosphoto

La Glycine

La Glycine (Wisteria chinensis) dont le fruit en forme de gousse, qui n’est pas sans rappeler le haricot, contient des graines rondes et plates extrêmement toxiques ! Et ce, pour l’ensemble de la plante, dont les fleurs.

laurierrose
© F.Strauss-Biosphoto

Le Laurier rose

Le laurier rose ou Laurier à fleurs (Nerium oleander) dont les fleurs roses en font un arbre très agréable, est pourtant une place dont l’ingestion d’une feuille est mortelle pour l’Homme.

Attention à bien différencier le Laurier rose du Laurier sauce (Laurus nobilis L.) dont les feuilles sont utilisables pour parfumer les plats en cuisine.

cxcvxv
© F.Delfino-Biosphoto

Le Marronnier

Le Marronnier (Aesculus hippocastanum) dont la ressemblance avec le Chataignier est bien trompeuse !

Les fruits, comme toutes les parties du Marronnier sont toxiques.

Attention à ne pas les consommer en les confondant avec les chataignes ! L’empoisonnement est rarement mortel mais apporte toutefois des symptômes très désagréables type vomissements voire même paralysie.

symphorine
© M.Hazan-Biosphoto

La Symphorine

La Symphorine aux arbres aux perles (Symphoricarpos albus) possède de jolies baies blanches, toxiques à la consommation.

Les bons gestes du jardinier pour limiter les risques au jardin :

  • N’oubliez pas de porter des gants qui vous protègeront, en plus de toute coupure, de tout contact avec l’agent toxique de la plante. Dans tous les cas, un bon lavage de mains est de mise après avoir jardiné !
  • Ne plantez pas de plantes toxiques à portée des enfants : aires de jeux, terrasses ou encore lieux de passage.
  • Apprenez à les reconnaitre : en cas de coup de coeur pour l’une d’entre elles, vous pourrez décider du meilleur endroit pour la planter !
Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis

  1. Photo du profil de Marie-mercédès GMarie-mercédès

    Un article bien utile pour les jardiniers qui accueillent des visiteurs, en particulier des enfants !
    On peut ajouter à cette liste le Daphné, arbuste très ramifié, à feuilles persistantes, dont les fleurs en grappes blanches ou roses, très odorantes, nous aident à patienter l’hiver et à attendre le printemps. Malgré son nom familier de bois joli ou bois gentil, les fruits de cet arbuste sont très toxiques car ils entrainent par ingestion des problèmes cardiaques très graves.
    Il faut aussi toujours utiliser des gants pour les travaux d’entretien et de bouturage car un contact peut provoquer des irritations et des allergies.