S'informer : Les Conseils de Noé

Ces fiches conseils expliquent l’intérêt des 10 gestes de la Charte des Jardins de Noé et comment les mettre en pratique.

Devenir un cyber citoyen par les moteurs de recherche alternatifs

Commençons par séparer clairement deux notions souvent confondues : le moteur de recherche et le navigateur. Évident ? Permettons-nous tout de même un rappel : un navigateur est un logiciel utilisé pour naviguer -justement- sur l’internet. Les onglets, la barre de navigation, de favoris, d’adresse, tout cela est lié au navigateur. On peut par exemple citer les plus connus comme Mozilla Firefox, Google Chrome, Internet Explorer, Safari, Opéra…

Le moteur de recherche, en revanche, peut nous paraître moins physique, à tort puisqu’il est celui qui retient notre historique et globalement toute notre vie pour nous proposer des contenus toujours plus personnalisés comme la gestion des favoris, l’installation de plug-in, etc. Et là, le constat est édifiant tant la concurrence est faible. En effet, c’est Google qui récupère la part de marché mondiale la plus importante, à près de 90% d’après GStatCounter, suivi par Bing et Yahoo à 3 et 2%.

La prise de conscience est en progression suite aux nombreuses polémiques de ciblage publicitaire et de respect de la vie privée. Que ce soit sur les réseaux sociaux ou pour de simples recherches, de plus en plus d’utilisateurs recherchent la sécurité de leurs données et se tournent vers de nouveaux moteurs de recherches plus éthiques, anonymes et parfois même plus environnementaux (surtout si on s’intéresse à l’impact carbone de nos recherches hebdomadaires).

Les moteurs de recherche classiques

Bing et Yahoo

Les deux principaux concurrents avec Baidu (chinois), de Google. Développé (Bing) ou associé (Yahoo) à Microsoft, ils ne bénéficient pas d’une transparence parfaite et sont soumis aux mêmes critiques que Google tout en restant performants.

Qwant

La solution made in France depuis 2013. Réputé pour son absence de traçage sur les internautes, Qwant commence à bénéficier d’une belle publicité en Europe. Son interface ergonomique tranche clairement avec celle de Google et propose plusieurs types de résultats.

DuckDuckGo

Moteur de recherche anonyme par excellence, DuckDuckGo n’enregistre pas votre adresse IP ni vos informations personnelles. Son interface est très ergonomique et ses résultats très pertinents, basés sur ceux de Yahoo, Bing, Wikipédia et autres.

Les moteurs de recherche au vert

Ecosia

Certainement le plus connu des moteurs de recherche « écologique », Ecosia prône la cause environnementale en protégeant votre vie privée. Basé sur les résultats de recherche de Yahoo et Bing, ce moteur créé en Allemagne en 2009 revendique 80% de son profit destiné à la plantation d’arbres à travers le monde. Ecosia est de ce fait inséré dans plusieurs programmes de protection (Alternative à l’huile de palme en Indonésie, restauration de la forêt atlantique au Brésil, restauration du cycle de l’eau en Ethiopie etc.). Ces revenus sont récupérés sur la publicité générée lors des recherches.

Lilo

En sincère développement, le moteur de recherche Lilo est lui aussi marqué du logo made in France. Fonctionnant sur le même principe qu’Ecosia pour ce qui est des revenus, Lilo ne récolte pas non plus de données personnelles et protège votre historique et votre vie privée. Ce qui le différencie principalement d’Ecosia, c’est son fonctionnement participatif. Chaque recherche approvisionne d’une goutte supplémentaire. Cette « monnaie » dématérialisée, cliquable, pourra ensuite être reversée aux divers projets présentés et selon les préférences de l’utilisateur. De quoi soutenir sans frais les associations de protection de la nature, de santé ou à caractère social qui ont votre affection ! Chez Noé, on est fan !

En plus de son moteur de recherche, Lilo s’est aussi dirigé vers la création d’un serveur mail et propose des adresses @lilo.org, revendiqué éthique et solidaire.

Les moteurs de recherche sont légions et peu d’entre eux sont finalement présentés ici. Certains sont spécifiquement dédiés aux réseaux sociaux, aux réseaux d’informations, certains trient vos recherches, d’autres vous permettent de récupérer des images libres de droit… Bref, de nombreuses alternatives existent et sont prêtes à satisfaire les plus exigeants d’entre nous.

 

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis