S'informer : Actualités et évènements

Retrouvez toutes les actus des Jardins de Noé pour tout savoir sur la biodiversité des jardins au fil du temps et connaître les évènements à ne pas manquer.

Compte-rendu de conférence : « Jardins patrimoniaux et sauvegarde de la nature, des enjeux irréconciliables ? »

Le 4 juin dernier dans le cadre du week-end des Rendez-Vous aux Jardins, le musée Albert Kahn et Clara Delannoy, chargée de mission pour Jardins de Noé proposaient une conférence en ligne interrogeant des enjeux pouvant apparaitre irréconciliables : conserver le patrimoine d’un jardin historique tout en respectant la biodiversité et adoptant une gestion responsable.

Le point de départ de cette conférence est le jardin du musée Albert Kahn, un jardin dessiné à partir de 1895. Ce jardin est l’œuvre d’Albert Kahn, riche banquier philanthrope à la personnalité curieuse et avide de connaissance, désireux de réconcilier les peuples et les civilisation. Ce fil conducteur se retrouve aussi dans son jardin qui comprend deux jardins japonais, un jardin à la française, un verger-roseraie, un jardin à l’anglaise et quatre forêts qui rassemblent des arbres venus des cinq continents. Sont convoqués l’exemple de deux autres jardins, reconnus Jardin de Noé pour questionner le sujet : le domaine de Chantilly et les jardins de l’abbaye de Fontfroide.

La forêt vosgienne du jardin Albert Kahn. © Clara Delannoy

Le but de ce questionnement n’était pas d’apporter des réponses définitives mais plutôt des pistes de réconciliation, des points de rapprochements, de façon à montrer que les jardins remarquables et historiques sont aussi des démonstrateurs de bonnes pratiques de jardinage.

Vue de l’abbaye de Fontfroide au cœur du massif éponyme. © Clara Delannoy

Une introduction a rappelé le cadre légal et institutionnel du jardin historique ainsi que les dernières dispositions prises par la loi Labbé sur l’usage des produits phytosanitaires.

Trois aspects, trois échelles du jardin ont ensuite été interrogées pour mieux comprendre les contraintes auxquelles il est soumis, qu’elles soient patrimoniales ou écologiques : le territoire, la structure paysagère et le sujet naturel.

Ont ainsi pu être abordés les points suivants : la place des jardins historiques dans les Trames Vertes et Bleues urbaines ; la gestion différenciée ; l’insertion d’un mobilier en faveur de la biodiversité dans des structures paysagères historiques ou encore la conservation des collections botaniques.

Vue du jardin anglais et de la rivière anglaise au domaine de Chantilly. © Clara Delannoy.

Retrouvez très bientôt la vidéo replay de cette conférence sur le site de Jardins de Noé et de Noé.

Vous pouvez aussi nous envoyer toutes vos questions !

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis