S'informer : Actualités et évènements

Retrouvez toutes les actus des Jardins de Noé pour tout savoir sur la biodiversité des jardins au fil du temps et connaître les évènements à ne pas manquer.

Tout savoir sur les Parcs naturels régionaux

51 parcs d’exception pour la préservation de la biodiversité !

 

La carte des Parcs Naturels Régionaux (source : www.parcs-naturels-regionaux.fr/)

La carte des Parcs Naturels Régionaux (source : www.parcs-naturels-regionaux.fr/)

Créés le 1er mars 1967, les territoires remarquables que sont les 51 Parcs naturels régionaux représentent 15% du territoire français (> 8,5 millions d’hectares), regroupant plus de 4300 communes et près de 4 millions d’habitants.

Créé en 2015, le Parc naturel régional des Baronnies Provençales est le petit dernier des Parcs.

 

Qu’est ce qu’un Parc naturel régional ?

Un Parc naturel régional (dit PNR) est créé pour protéger et mettre en valeur des espaces ruraux habités. Selon la Fédération des Parcs naturels régionaux : « Peut être classé « parc naturel régional » un territoire à dominante rurale dont les paysages, les milieux naturels et le patrimoine culturel sont de grande qualité, mais dont l’équilibre est fragile. »

Ce territoire doit également être reconnu au niveau national et/ou international.

Ainsi, un Parc se doit de préserver et de valoriser les ressources naturelles et paysagères de son territoire ainsi que maintenir la diversité biologique – animale et végétale – de ses milieux.

Dans le but de dynamiser son patrimoine, le PNR anime et coordonne les actions économiques et sociales pour assurer une qualité de vie et un développement respectueux de l’environnement avec l’ensemble des acteurs de son territoire. Il définit également les projets d’aménagement et participe au développement touristique à travers des activités éducatives, culturelles et touristiques.

Le Parc est aussi un territoire privilégié pour la conduite d’expérimentations dans le cadre de programmes de recherche nationaux et internationaux.

 

Une marque déposée et règlementée

La dénomination « Parc naturel régional » est une marque déposée, son usage est donc particulièrement règlementé. Un Parc est officiellement classé par décret.  Chaque emblème de parc est différent mais est reconnaissable par l’idéogramme en forme d’étoile (+ photo) et une charte graphique commune à tous les emblèmes.

Si chaque parc est géré par un syndicat mixte d’aménagement et de gestion distinct, l’ensemble est coordonné par la Fédération des Parcs naturels régionaux, association de loi 1901, qui est également leur porte-parole.

La Fédération veille à défendre les intérêts des Parcs dans les instances nationales et internationales, mais également au respect de la charte, véritable ligne de conduite des projets à mener dans ces territoires.

Pour aller plus loin dans la valorisation et le développement  des entreprises sur le territoire des Parcs, la marque « Valeurs Parc naturel régional » a été lancée en 2016 avec l’objectif de proposer aux entreprises de s’engager dans des démarches collectives et solidaires en faveur d’un développement durable et économique.

Elle peut être attribuée à des produits et des services et valorise ainsi des produits agricoles ou artisanaux, des prestations touristiques et plus généralement un savoir-faire.

 

Des espaces remarquables et des espèces animales et végétales préservées

Les 51 Parcs naturels régionaux sont autant de sites privilégiés dans la préservation de paysages emblématiques et des espèces de faune et flore qu’on y trouve.

Saviez-vous d’ailleurs qu’on peut trouver de nombreux sites classés Patrimoine Mondial de l’Unesco sur les territoires des Parcs, comme la réserve naturelle de Scandola en Corse ou les bords de la Loire dans le Parc Loire-Anjou-Touraine ?

Au même titre, 9 des 22 sites français inscrits et reconnus au niveau international par la Convention de Ramsar, relative à la conservation des zones humides, font partie de Parcs naturels régionaux.

Les PNR, répartis sur l’ensemble du territoire de France métropolitaine et d’Outre-Mer, sont composés d’une multitude de paysages, véritable mosaïque des habitats naturels : de la forêt aux zones cultivées, des bocages aux habitats marins. Ainsi, la forêt s‘étend sur près de 37% de la surface totale des PNR, et la surface agricole sur 40%. Seul 1,9% du territoire des PNR est recouvert de zones construites.

Ainsi, dans les PNR, la densité de population est de 41 habitants au km2 en moyenne, bien au-dessous de la moyenne nationale (environ 99 habitants / km2 sur toute la France, ou encore116 habitants / km2 pour la France métropolitaine seule).

Le parc le moins peuplé est celui de Guyane, avec 1,5 habitants / km2, et le plus densément peuplé, celui de Scarpe-Escaut, situé dans les Hauts-de-France avec 360 habitants / km2.

Le plus grand parc, celui des Volcans d’Auvergne, rassemble 395.000 hectares ; le plus petit, le Parc naturel régional de Haute Vallée de Chevreuse, s’étend sur 24.500 hectares.

Parmi les espèces emblématiques qui font la richesse des PNR, on trouve la Loutre d’Europe, le Grand Tétras, la Chevêche d’Athéna, la Grue cendrée ou encore le Butor étoilé, espèce d’échassiers très menacée, mais également des espèces végétales comme les orchidées.

A titre d’exemple, le Parc naturel régional de la Brenne, aussi appelé Pays aux Mille Étangs, profite notamment de la présence de la Cistude d’Europe, tortue autrefois commune en Europe mais qui souffre de la concurrence avec la Tortue de Floride, tortue introduite dans les années 70 qui est maintenant considérée comme une espèce invasive.

tortue-cistude

La Cistude d’Europe (source.www.parcs-naturels-regionaux.fr)

Vous souhaitez en apprendre plus ? Une vidéo qui résume tout ce qu’il faut savoir sur les PNR

Le site internet des Parcs naturels régionaux : http://www.parcs-naturels-regionaux.fr/

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis