S'informer : La biodiversité des jardins

Animaux, plantes et habitats font la richesse de votre jardin et participent à son équilibre et à son esthétisme. Cette rubrique vous permet de mieux connaître cette biodiversité et vous donnera des conseils pour l’accueillir dans votre jardin !

Les plantes à floraison hivernale

Un peu de gaîté en hiver

fleur

© Pixabay

L’hiver, saison rude, synonyme de grisaille et de froid, ne semble pas être le moment propice pour les plantes qui souhaitent faire éclore leurs fleurs délicates. Et pourtant, quelques irréductibles espèces d’arbustes, vivaces et bulbes ont choisi cette période pour fleurir et nous offrir un joli spectacle coloré en cette saison difficile.

Comment les plantes font-elles pour fleurir en hiver ?

Malgré la neige et le gel, certaines plantes arrivent à fleurir grâce à un mécanisme de réchauffement de la sève qui circule dans l’ensemble de la plante. Le perce-neige en est un bon exemple. Le bouton floral en se réchauffant, grâce au flux énergétique, arrive à transpercer la neige et à éclore. C’est ce phénomène qui empêche la plante de geler, nous faisant profiter d’une jolie floraison hivernale.

Pourquoi certaines plantes fleurissent-elles en hiver ?

La plupart des végétaux préfèrent produire leurs pièces florales au printemps ou en été quand les conditions climatiques sont plus clémentes et que les insectes pollinisateurs sont en activité pour venir butiner nectar et pollen.

Alors pourquoi certaines plantes ont-elles choisi l’hiver pour fleurir ?

En période froide, les végétaux sont généralement en dormance. Fleurir en hiver est une bonne stratégie pour avoir plus de chance d’être fécondé. Ayant moins de concurrence, les plantes qui fleurissent en saison hivernale ont le monopole sur les quelques espèces d’insectes pollinisateurs qui sont en activité. Ces derniers ont plus de facilité pour repérer les fleurs à polliniser, très distinctes en hiver.

D’autres plantes se servent du vent pour être pollinisées. En hiver, cette méthode est également plus efficace. La majorité des végétaux sont caduques et perdent leurs feuilles en automne. Cela facilite le transfert du pollen.

Cependant, il est à noter que les plantes qui fleurissent en hiver attendent le printemps pour féconder l’ovule avec le pollen capturé. La production de semences demande beaucoup d’énergie. En hiver, les végétaux ont abandonné leurs feuilles et l’intensité lumineuse est plus faible. Avec l’arrivée du printemps, les feuillages apparaissent, les plantes peuvent effectuer la photosynthèse et ainsi produire leur énergie. Il leur sera alors plus aisé de produire leurs semences et d’entamer la fécondation.

Quelques espèces qui fleurissent en hiver :

Viorne d’hiver (Viburnum x bodnatense) :

viorne

© Flickr/EAWB

L’une des floraisons les plus caractéristiques d’hiver. Dépourvue de feuilles en cette saison, la viorne égayera vos jardins de décembre à janvier avec l’ouverture de ses bouquets floraux rose pâle qui se marient parfaitement avec le marron foncé du bois. Cet arbuste est très rustique, il s’adapte à tous les types de sol et peut être exposé aussi bien à la mi-ombre qu’en plein soleil.

Jasmin d’hiver (Jasminum nudiflorum) :

jasmin

© Pixabay

Cette plante grimpante vous offrira une belle floraison jaune tout au long de la saison froide. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce jasmin n’est pas odorant. Mais il a de nombreux avantages. Très rustique, il résiste à des températures pouvant aller jusqu’à -15°C. Il s’adapte à tous les sols, même les plus calcaires. Il faudra, cependant, penser à le fixer à son support au fur et à mesure de son développement. N’ayant pas de ventouse ni de vrille, il ne pourra s’accrocher de lui-même. Que ce soit contre une palissade de votre jardin ou sur votre balcon, ce jasmin est la touche vive et colorée d’un hiver gris et maussade.

Perce-neige (Galanthus nivalis) :

perce-neige

© Pixabay

Parmi les quelques plantes à bulbes fleurissant en hiver, le perce-neige est de loin le plus connu. En zone de sous-bois, sous un arbre ou un arbuste, il a un bel effet de masse. Pouvant supporté jusqu’à -20°C, le perce-neige aime les sols frais et humifères. Avec ses fleurs blanches délicates, très mellifères, il traverse la couche de neige et offre un élégant spectacle au jardin de janvier à mars.

Hamamélis (Hamamelis) :

hamamelis

© Pixabay

Arbuste caduc, à petit développement, entre 2 et 5 mètres, l’hamamélis convient très bien aux petits jardins. Il aime les sols riches et se plait aussi bien à la mi-ombre qu’en plein soleil. Sa floraison originale, jaune vif, apporte une touche colorée de janvier à mars. Avant de se parer de ses fleurs singulières en hiver, l’hamamélis nous offre un joli spectacle en automne grâce à son feuillage flamboyant.

Chèvrefeuille d’hiver (Lonicera fragrantissima) :

chevrefeuille

© Pixabay

Cet arbuste à la floraison hivernal très odorante a un intérêt certain pour la faune du jardin. Vous pourrez observer de décembre à mars, suivant le climat, ses délicates fleurs jaune pâle au parfum suave semblable à celui du jasmin. Très nectarifères, elles sont visitées par les abeilles. Au printemps, ses baies rouge corail sont quant à elles consommées par les oiseaux. Très rustique, ce petit arbuste peut supporter des températures allant jusqu’à -30°C. Il tolère tous les types de sols et préfère être installé à la mi-ombre.

Il faudra attendre le début du printemps pour que les prunus, les magnolias ou encore les bulbes tels que les narcisses se parent de leurs jolies fleurs et prennent le relais, annonçant ainsi le début des beaux jours.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis