Geste n°6
Je limite l’éclairage nocturne

L’éclairage nocturne perturbe le cycle de vie de nombreuses espèces. Attirés par la lumière, les insectes notamment s’épuisent à voler autour des lampadaires jusqu’à en mourir. Des astuces existent pour limiter l’éclairage dans le jardin.

  • Autre action
  • Formation sur cette thématique
  • Adhésion à la Charte de l’Eclairage durable de Noé
  • Aucune lumière utilisée
  • Adaptation de l’éclairage en fonction des usages du site (détecteur de présence/minuterie, horaires adaptées, etc.)
  • Choix de systèmes d’éclairage limitant la pollution lumineuse (lampadaires ne diffusant pas horizontalement ou vers le haut, balisage, etc.)
  • Alternatives à l’éclairage classique (lampes à LED, etc.)
  • Je n’ai aucune lumière extérieure
  • J’éteins la lumière la nuit
  • Je choisis des lampes qui n’émettent pas dans l’ultraviolet et je dirige la lumière au sol

Les conseils de Noé

Adopter eclairage

Adopter les bonnes pratiques d’éclairage

Pour garder de vraies nuits !

Au jardin, quelques gestes simples peuvent permettre de protéger la faune (et même la flore) nocturne et de réaliser des économies d’énergie. Découvrez-les pour les appliquer dès que possible ! Pour garder de vraies nuits ! © J.-F. Noblet / Biosphoto N’éclairez pas pour rien… Quelques habitudes sont faciles à prendre, en commençant par celle d’éviter l’utilisation de sources lumineuses… En savoir plus

Pq eclairage

Pourquoi limiter l’éclairage de nuit ?

Admirez et vous aussi, laissez-vous guider par les étoiles !

Chaque nuit, dès que reviennent les beaux jours, les éclairages de jardins provoquent la mort directe ou indirecte de centaines d’insectes nocturnes. De plus en plus rares, certains sont maintenant proches de l’extinction. Eclairer son jardin alors que tout le monde dort, et être à l’origine de la disparition d’espèces animales… cela en vaut-il la chandelle ? Admirez et vous… En savoir plus

Voir tous les gestes de la Charte