• Vincent G a publié une note il y a 2 semaines et 4 jours

    Que pouvons-nous faire face à l’effondrement des colonies d’abeilles ?
    Nulle fatalité, inutile de baisser les bras en attendant (vainement) qu’un futur …soit sensible à la perte de biodiversité actuelle : dès maintenant nous pouvons tous agir pour que les populations d’abeilles se reconstituent. Comment ? Voici quelques solutions simples à mettre en œuvre :
     vous avez un jardin ? Gardez-vous de le tondre frénétiquement dès que l’herbe dépasse 3 cm. Laissez des espaces en friche où de nombreuses fleurs apparaîtront spontanément, c’est le garde-manger des pollinisateurs ! Sans nourriture, les abeilles ne peuvent pas vivre (c’est évident mais il est bon de le souligner) ;
     semer des fleurs dans votre jardin et/ou planter des arbustes mellifères ;
     n’utilisez pas de pesticides dans votre jardin, d’autant plus qu’ils sont dangereux pour vos enfants et vos animaux ;
     ne piégez pas le frelon asiatique : les pièges tuent aussi de nombreux autres insectes sans être efficaces. Laissez les apiculteurs s’en charger ;
     ne tuez pas les bourdons et abeilles qui tournent autour de vous, laissez-les sans les affoler, ils partiront d’eux-mêmes ;
     Laissez le lierre pousser ! Il ne dégrade pas son support et sa floraison tardive est un soutien précieux pour les pollinisateurs en manque de nourriture ;
     vous mangez sûrement des fruits et légumes : privilégiez au maximum l’agriculture biologique française qui garantit une utilisation bien moindre des pesticides.

    Naturaliste – apiculteur