S'informer : Actualités et évènements

Retrouvez toutes les actus des Jardins de Noé pour tout savoir sur la biodiversité des jardins au fil du temps et connaître les évènements à ne pas manquer.

Les pesticides de synthèse dans les jardins, c’est (enfin) fini !

Dans la continuité de la Loi Labbé, le 1er janvier 2019, marque la date de fin d’usage des produits phytosanitaires par les particuliers. Ainsi l’utilisation, la commercialisation et la détention des produits phytosanitaires à usage non professionnel sont maintenant interdites. Une opportunité pour chacun de réfléchir sa façon de gérer son espace de vie en faveur de la biodiversité.

Depuis le 1erjanvier 2017, la Loi Labbé interdit aux collectivités territoriales ainsi qu’aux établissements publics, l’utilisation de produits phytosanitaires pour l’entretien de leurs espaces verts (à l’exception des zones de contraintes : terrains de sport et cimetières). C’est dans la continuité de cette loi que depuis le 1er janvier 2019, il est interdit d’utiliser, de stocker et de vendre en libre-service des pesticides chimiques à usage amateur et ce dans son jardin comme dans son intérieur.

Rappelons que les pesticides chimiques regroupent :

  • Les insecticides (contre les insectes nuisibles)
  • Les herbicides (contre les mauvaises herbes)
  • Les fongicides (contre les maladies causées par les champignons)
  • Les rotenticides (contre les rongeurs)
  • Les molluscicides (contre les escargots)
  • Les arboricides (contre les arbres malades)

Le Ministère de l’Agriculture a mis à jour la liste actuelle des produits non autorisés pour les jardiniers amateurs ainsi qu’une liste sur les produits autorisés. Vous pouvez les retrouver ici : https://agriculture.gouv.fr/jardiner-avec-des-produits-dorigine-naturelle

Cette loi ne s’applique pas aux produits de bio-contrôle ni aux produits utilisables en Agriculture Biologique.

Ce que vous devez faire :

  • Les produits phytosanitaires que vous stockez chez vous ainsi que leur emballage doivent être apportés dans une déchetterie ou un point de collecte temporaire assurant la collecte des déchets spécifiques (déchets chimiques ménagers). Certains distributeurs – jardineries et magasins de bricolage – s’occupent de reprendre vos produits afin de les éliminer.
  • Vous pouvez également trouver des points de collecte temporaires sur le site internet de l’éco-organisme Éco-DDS (http://www.ecodds.com)

C’est aussi l’occasion de mettre en place la Charte des Jardins de Noé et de développer les techniques alternatives aux pesticides :

  • Plantez des plantes locales au bon endroit selon l’exposition et la nature du sol.
  • Cultivez à proximité les unes des autres des plantes qui s’apportent des bénéfices mutuels.
  • Utilisez les plantes et les animaux auxiliaires pour lutter contre les maladies et les ravageurs.
  • Alternez les cultures.
  • Pensez au paillage de vos sols pour protéger vos végétaux des bioagresseurs.

Et surtout, n’oubliez pas qu’un jardin naturel et équilibré est un jardin plus résistant !

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis