S'informer : Les Conseils de Noé

Ces fiches conseils expliquent l’intérêt des 10 gestes de la Charte des Jardins de Noé et comment les mettre en pratique.

Inspiration : la « Maison Biologique » danoise

Après la maison en roseau construite en Bretagne, une nouvelle innovation nous arrive cette fois de nos voisins scandinaves.

A Middelfart (Danemark), un projet financé par le Ministère de l’Environnement danois a vu le jour fin 2017 : une maison bâtie avec des déchets agricoles naturels, notamment paille, herbe et algues.

A la conception de ce projet, le cabinet d’architecture danois Een Til Een en collaboration avec plus de 40 partenaires dont l’entreprise norvégienne Kebony.

Crédit photo : Kebony

Du déchet à la ressource

Inspirée de la philosophie « Cradle to cradle » (littéralement « du berceau au berceau »), cette maison est construite à partir de déchets agricoles.

Normalement destinés à être brûlés pour produire de l’énergie, ces déchets ont ici été transformés en matériaux de construction : séchés et nettoyés, ils sont ensuite compactés sous forme de panneaux et de briques. Ne laissant ainsi plus place à l’air, ces matériaux présentent des propriétés isolantes tout à fait intéressantes et ne présentent pas un risque particulier face au feu.

De plus, le bardage extérieur a également fait l’objet d’un processus poussé : produits à partir de pins issus de forêts gérées durablement, les panneaux sont traités avec un enduit écologique qui lui confère une grande résistance aux intempéries et le laisse patiner avec le temps.

Enfin, le projet répond à une exigence de modularité avancée : les fondations sur pieux vissés permettent de démonter le bâtiment rapidement en n’impactant que très peu son environnement.

Pas de révolution technique ici (les procédés et les produits sont tous commercialisés et reconnus pour leurs performances techniques et environnementales) mais un projet audacieux issu d’une volonté de démontrer qu’on peut habitat moderne et économie circulaire grâce à un cahier des charges ambitieux.

 

Un projet démonstrateur

Cette maison n’est pas commercialisée. Elle ouvre ses portes aux 120.000 visiteurs attendus annuellement au parc d’exposition BIOTOPE, dédié à la construction durable. L’intégralité des matériaux utilisés étant disponibles sur le marché, on peut espérer que la « Maison Biologique » inspirera d’autres projets similaires, et pourquoi pas à plus large échelle.

En effet, au regard de son impact sur la biodiversité, l’un des enjeux majeurs de la construction consiste à réduire sa consommation en matière première dans une logique d’économie circulaire. Et quoi de mieux pour cela que d’utiliser des déchets comme matière première pour les matériaux ? Le bénéfice est double : non seulement la réutilisation de déchets réduit le besoin en matières premières naturelles mais cela réduit également les émissions de CO2 que leur combustion aurait généré.

Une démarche que Noé promeut à travers la charte des « Maisons de Noé » avec le geste 6 (J’utilise des matériaux écologiques) !

Retrouvez les autres gestes de la charte des « Maisons de Noé » et l’ensemble des conseils de Noé et ses programmes sur notre site : www.noe.org et sur la plateforme www.jardindenoe.org !

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis