S'informer : Les Conseils de Noé

Ces fiches conseils expliquent l’intérêt des 10 gestes de la Charte des Jardins de Noé et comment les mettre en pratique.

Comment protéger ses outils en hiver ?

Nous l’avons vu le mois dernier les insectes hivernent à la basse saison mais saviez-vous que les outils aussi ? Qu’ils soient motorisés ou manuels les outils de jardinage ont besoin d’être nettoyer et protéger en hiver ! C’est un temps indispensable qu’on se doit de prendre afin d’éviter un manque de performance, la propagation de maladies, des pollutions … Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

En hiver, on se sert moins de sa tondeuse ou encore de sa débrousailleuse car rappelons-le, il est recommandé de tondre une fois par mois en hiver voire moins (cela dépend des précipitations), quant à la taille des haies elle s’effectue avant octobre. Les outils peuvent donc hiverner tranquillement au chaud dans leur local.

Le matériel motorisé : tondeuses, débrousailleuses, tronçonneuses…

L’entretien : Pensez à retirer l’essence restante dans le réservoir. Un dépôt de calamine risque de se former si cela n’est pas fait. La calamine est une sorte de suie noire qui peut s’accumuler au fond du réservoir et durcir la paroi. Les conséquences si la calamine se crée est une baisse de performance du moteur, une plus grande consommation d’essence, une surchauffe du moteur, de possible fuite et dysfonctionnement et donc une durée de vie réduite.

Pour vider le réservoir, faire tourner le moteur jusqu’à la panne sèche. Puis nettoyer la partie inférieure du carter avec des gants et de l’eau claire (pas de contact avec l’eau pour les modèles électriques). Affûtez les lames ou les chaînes si nécessaire. Avec un dégraissant vous pouvez nettoyer les chaînes et les lames, ainsi que les parties exposées à la corrosion. Portez une attention particulière aux possibles résidus sur l’échappement et les ailettes de refroidissement.  Séchez avec un chiffon doux. Entreposez-les à l’abri de l’humidité, du gel et de la poussière.

Crédit photo : © NouN / Biosphoto

Les outils à main : sécateur, binette, pelle, griffe, plantoir, cisaille…

L’entretien : Nettoyez vos outils à l’eau claire et au savon noir puis séchez-les avec un chiffon doux. Affûtez tous les outils tranchants à l’aide d’une lime à métaux et ne biseautez qu’un seul côté de la lame sur au moins 1cm puis enduisez-les d’huile de lin, vous pouvez faire de même pour les manches en bois de vos outils. Pour les sécateurs, nettoyez les lames avec un coton d’alcool à brûler,affûtez ensuite la lame qui est en mouvement avec une pierre à aiguiser en suivant bien l’angle d’origine puis mettez un peu d’huile. Entreposez les outils en hauteur afin qu’ils soient à l’abri de l’humidité.

Préserver et protéger la biodiversité

Nettoyer ses outils permet d’éviter les contaminations. Désinfecter à l’alcool plutôt qu’à l’eau permet d’éviter de contaminer une plante si l’outil est lui-même atteint par des bactéries. La prévention est le meilleur moyen de lutte contre les maladies cryptogamiques. Pour tous les végétaux, le respect des besoins propres à chacun est toujours le secret d’une culture réussie. Des outils bien désinfectés sont toujours mieux armés pour résister aux maladies. Adoptez des pratiques quotidiennes permet d’assurer aux plantes une bonne santé.

Nettoyage d’un sécateur à l’alcool à brûler
Crédit photo : © NouN / Biosphoto

Partagez sur les réseaux sociaux :

Donnez votre avis