S'informer : La biodiversité des jardins

Animaux, plantes et habitats font la richesse de votre jardin et participent à son équilibre et à son esthétisme. Cette rubrique vous permet de mieux connaître cette biodiversité et vous donnera des conseils pour l’accueillir dans votre jardin !

Les animaux sauvages

Plantez des bulbes à l’automne

Préparez le printemps … Si octobre et novembre sont les mois des grands travaux préparatoires à l’hiver du jardin, vous pouvez commencer quelques aménagements dès le mois de septembre. Il est par exemple particulièrement intéressant de commencer à planter des bulbes d’automne qui fleuriront au printemps. En étalant les plantations de septembre à novembre, les bulbes auront le temps de… En savoir plus

Le martin-pêcheur

Le martin-pêcheur d’Europe, Alcedo atthis, est un petit oiseau – 16 cm d’envergure ! – familier des étangs, rivières et cours d’eau d’Europe et d’Asie centrale. On le reconnait à son plumage bleu et rouge orangé qu’il accompagne d’un long bec pointu. Un habitant des milieux humides à observer en automne Amateurs des zones humides, il est majoritairement sédentaire dans… En savoir plus

Les oiseaux viennent nicher chez vous !

Hirondelles, martinets et rouge-queues traversent régulièrement nos ciels d’été. A l’instar de leurs congénères cavernicoles, ils cherchent pour nicher des cavités ou des anfractuosités. En milieu naturel ces cavités peuvent se rencontrer dans les troncs ou branches d’arbres morts, dans les trous creusés par les pics ou encore des anfractuosités naturelles dans les roches.  L’anthropisation et l’urbanisation croissante des milieux… En savoir plus

La pipistrelle

  La pipistrelle, Pipistrellus pipistrellus, est la plus petite chauve-souris d’Europe. Cette espèce, anthropophile, vit dans les villages et villes, parcs, jardins et forêt. Les colonies peuvent occuper toutes sortes de gîtes, qu’ils soient arboricoles (trous de pic, fentes, fissures ou autres arbres creux) ou anthropiques (nichoirs, habitations). Contrairement au rongeur dont elle partage le nom, les chauves-souris ne causent… En savoir plus

Le paon du jour

Le paon du jour tient son nom scientifique Aglais Io lui vient de la prêtresse Io, confiée à la garde d’Argos qu’Héra transforma en paon près que Zeus ait réussi à séduire Io. C’est sans doute cette transformation qui inspira les scientifiques : en effet, les ailes de ce papillon arborent des ocelles colorées qui font penser à la queue du… En savoir plus

Le lézard ocellé

En avril nous entrons dans la meilleure période pour observer un timide reptile, le lézard ocellé, Timon Lepidus de son nom scientifique, qui sort juste de son hibernation. Le lézard ocellé est le plus grand lézard de France, et peut ainsi mesurer jusqu’à 75 cm, bien que les spécimens observés mesurent en majorité autour de 40 cm. Outre sa taille,… En savoir plus

Les musaraignes

Souvent prises pour des souris ou des mulots, les musaraignes sont pourtant des petits mammifères bien à part. Le mot musaraigne est un terme vernaculaire qui sert à qualifier 370 espèces de mammifères insectivores faisant partie de la famille des Soricidae. En France, on décompte 10 espèces communément appelées musaraignes parmi lesquelles : la musaraigne carrelet ou commune (Sorex areneus),… En savoir plus

Le Chardonneret élégant

Petit passereau de la famille des fringillidés, le chardonneret élégant (Carduelis carduelis) tient son nom du mot latin cardus (= chardon), nourriture favorite de cet oiseau. Les populations de chardonnerets élégants sont classées en danger d’après la Liste rouge de L’UICN France et bénéficient d’une protection totale. Leur nombre a fortement baissé durant le XXe siècle et continue encore de… En savoir plus

La Sittelle torchepot

La Sittelle torchepot (Sitta europaea), passereau de la famille des Sittidae, tient son nom du fait que la Sittelle maçonne l’entrée du trou de son nid à sa taille. La Sittelle torchepot a la taille d’un moineau et se caractérise par un contraste très marqué entre ses parties supérieures bleues/grises et ses parties inférieures roux pâle. On la reconnaît aussi grâce à son bec long et pointu, le bandeau noir traversant chaque œil,… En savoir plus

Les opilions ou « faucheux »

Les Opilions plus connus sous le nom vernaculaire de « faucheux » sont des arachnides. Souvent confondus avec les araignées ils sont très différents et sont biologiquement plus proches des scorpions. On reconnaît les opilions à leur petit corps ovoïde de 1 à 22 mm en fonction des espèces et à leurs longues et fines pattes qui sont 20 fois plus longues que leurs… En savoir plus